lundi 24 mars 2014

Pesticides ! Appel à la vigilance de tous !

2014 !  Appel à la vigilance de tous sur l’hyper dangerosité des pesticides !
Message d' Olympe et Yvon Minvielle, réalisateurs et vignerons


Ces dernières semaines, tout converge (événements, publications, effets média) vers un appel à la vigilance de tous sur l’hyper dangerosité des pesticides ( semaine nationale sans pesticides). Et, comme par hasard ( ???), le monde du viticulture se retrouve aux premiers rangs des débats et controverses. Pleinement engagée sur la ligne de front…
Quelques repères empruntés aux bruits de fond des médias ces dernières semaines :
- Tout d’abord "l’affaire Emmanuel Giboulot", notre ami vigneron bourguignon qui a fait le choix de ne pas salir sa terre, pour traiter une prétendue alerte à la cicadelle, alerte purement administrative.
- Ensuite le livre d’Isabelle Saporta « Vino Business » un document explosif où pour une fois, la question de l’effet pesticide sur les grands crus est posée.
- Enfin les infos ordinaires que nous adresse au quotidien la presse VITI-VINI sur les effets désastreux des pesticides et l’incapacité des Institutions Professionnelles (celles de la viticulture) à réagir de manière citoyenne (intérêt général) face à l’emprise des lobbies du phytosanitaire sur le monde viticole.
Bref, tout cela bouge, tout cela interagit, tout cela nous interroge sur cette question aujourd’hui fondamentale qui est celle de la présence, assidue et constante, des pesticides dans notre nourriture
En projetant, re-projetant « L’esprit du vin Le Réveil des Terroirs », Vous participerez, vous, vos proches, vos partenaires et clients de cet appel à la vigilance de tous sur l’hyper dangerosité de la présence de résidus de pesticides dans notre nourriture"
  Olympe et Yvon Minvielle,
Réalisateurs du film " L' ESPRIT DU VIN, Le réveil des terroirs" et vignerons.
olympeminvielle@orange.fr

Sur ce thème ANEMOS Distribution propose aux associations, collectifs et regroupements divers, une soirée thématique en 2014,  avec un mini package : film + débats + dégustation, + présence de vignerons de la région selon disponibilités.
+ présence des réalisateurs- vignerons.
Film documentaire long métrage ( visa d'exploitation)
"L'ESPRIT DU VIN, Le réveil des terroirs" sur la viticulture en biodynamie
"Un message d'espoir pour les générations futures"
 
www.lespritduvin.org

Avec 22 vignerons du Groupe RAOC ( dont Nicolas Joly ( Loire), Olivier Humbrecht ( Alsace), Anne Claude Leflaive ( Bourgogne), ...)
Des professionnels du vin ( Michel Roland, Zorg Zipprick,...)
Des écrivains ( Michel Serres, François Jullien, Jacky Rigaux , ....) 
Des chercheurs ( Professeur Belpomme, Christian Velot,... )
Tous  donnent leur point de vue sur cette viticulture et sur les grands thèmes en débat de notre société.

2014  Le film continue sa route, avec de nombreuses projections...
Anemos Distribution / anemos.distribution@orange.fr
www. planetwines.tv ( achat DVD en ligne)
Version française, version anglaise, version espagnole
Pour mémoire :
2 communiqués de Presse. AFP.pdf  - Utopia Bordeaux.pdf

jeudi 6 mars 2014

Samedi 22 Mars Marché de Montreuil. Vins et actualités.


INVITATION
Samedi 22 MARS 2014 10h à 18 h

MARCHE DES VINS BIO DE MONTREUIL-SOUS-BOIS
Palais des Congrès Marcel Dufrich, 117 rue Étienne Marcel 93100 Montreuil- Métro : Robespierre

Deux événements marquent le début de l'année 2014 !
Les affaires comme disent les grands médias !  
Emmanuel Giboulot ( Bourgogne)  
et  Olivier Cousin ( Anjou)
Tous deux sont nos amis ( R.A.O.C www.biodynamy.com.). 
Tous deux sont poursuivis par la justice
parce qu'ils ont " trop bios", 
parce que leurs vins sont trop bons, trop justes et trop propres. ( Carlo Pétrini )

Saluons le courage et le cri du coeur de J.P. Gené

Laissez le vin bio en paix - Le Monde
 www.lemonde.fr/le.../laissez-le-vin-bio-en-paix_4374345_1616923.html


Viticulteurs en «bio et biodynamie » dans le bordelais, nous soutenons le bourguignon Emmanuel Giboulot et l'angevin Olivier Cousin. Nous dénonçons avec fermeté l’hypocrisie du discours politico-administratif qui d’un côté prétend défendre et promouvoir l’agriculture »bio » et de l’autre, menace, s’apprête à condamner, et quelques fois condamne les agriculteurs qui pratiquent la culture «bio» avec passion, conviction et soucis de la protection de l’environnement et de la santé du consommateur.
La bataille est engagée !
Maintenons nos feux !
et plus que jamais soyons vigilants et présents dans les débats, les manifestations et les dégustations  !

Le 22 mars à Montreuil, venez échanger avec nous à la table de Lagarette.
Nous partagerons le verre de l’amitié et de la solidarité avec Emmanuel et Olivier.
A très bientôt. Au plaisir de vous revoir !
Alexandra, Olympe et Yvon
Tel : 0613288248 - 0614138966
www.planetwines.tv  Boutique 
www.lespritduvin.org   Film d' Olympe et Yvon Minvielle

dimanche 5 janvier 2014

TRES BONNE ANNEE 2014 !


EVENEMENT - INVITATION - MARDI 14 JANVIER 2014 - 18H
« Salons Librairie Mollat »  15 rue Vital Carles  Bordeaux

"DEVENIR COMPAGNON... DEVENIR COMPAGNON VIGNERON"

Rencontre avec :
 
Jean MOPIN, auteur du livre "Devenir Compagnon" Flammarion editions 2013,



Alain MOUEIX,"Château FONROQUE", Grand Cru Classé de Saint Emilion,
Président de l'Association des Grands Crus Classés de Saint Emilion




et Christophe PHILIPPOT, Président Région Aquitaine
Compagnons du Devoir et du Tour de France

3eme Conférence : «VIGNERONS EN COMPAGNONNAGE » Le Métier de Vigneron

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France Aquitaine (AOCDTF), Yvon MINVIELLE, vigneron au Château Lagarette, réalisateur avec Olympe du film « L’ESPRIT DU VIN, Le réveil des terroirs ». vous invitent à participer le mardi 14 janvier à 18h, dans les Salons de la Librairie Mollat à Bordeaux » à la troisième rencontre « Conférence Débat »,  sur le métier de vigneron.
Le 14 janvier 2014 nous reprenons les conférences-débats sur le métier de vigneron avec l'AOCDTDF. Nous sommes accueillis cette année, par la librairie MOLLAT à Bordeaux. Cette première séance de 2014 nous permettra de faire le point sur les acquis des conférences 2013, et de présenter notre programmation 2014.
La viticulture d’aujourd’hui, comme celle de demain, a besoin d’hommes de métier, de vignerons accomplis, qui, au-delà de leurs savoirs techniques et scientifiques, maîtrisent aussi les gestes du métier, ainsi que les cultures professionnelles afférentes. Celles des régions, des terroirs, des savoir-faire ancestraux, des modifications climatiques.
Les vins vrais et singuliers, qui ont fait la richesse de nos provinces viticoles, ne peuvent être réduits à de simples constructions techniques. Ils expriment le lieu, l’histoire des pratiques, et des manières de faire, ainsi que l’imaginaire des hommes de métier.
En faisant entrer au sein de leurs communautés de métier celles des vignerons, l’AOCDTF relève le défi : accompagner dans l’accomplissement de leur vie de métier, les vignerons d’aujourd’hui, mais aussi ceux de demain.
L’objet de notre conférence-débat est de favoriser l’échange entre la démarche des compagnons telle que présentée par Jean MOPIN et l’expérience des vignerons telle que portée et présentée par Alain MOUEIX.
Avec bien entendu vos questions et vos contributions aux débats.
Rendez vous le 14 janvier à 18H00.  Clôture prévue à 19H30

Merci de confirmer votre présence par mail ou par tel. 
chateaulagarette@orange.fr ( Olympe) 
o.gauthier@compagnons-du-devoir.com (Odile)
Tel : 06 03 46 30 60 (Yvon Minvielle) 

Liens




jeudi 5 décembre 2013

2 RV : LAGARETTE et BISTROT DU MOULIN à Paris



Dimanche 8 décembre Château Lagarette 11h et 19 h

Elles s'approchent de nous à très grande vitesse, ces fêtes de fin d'année. Dans un climat social pas toujours facile à vivre, il faut se préparer, acheter, s'organiser, réfléchir, inventer, donner, partager.
mais aussi ne pas oublier qu'il n' y a pas de vraies fêtes sans des vins vrais, qui disent notre sol, nos racines, notre histoire, et nos ambitions.  

"Un monde propre, juste et sincère " Carlo Pétrini Slow Food.

Pour déguster, échanger, découvrir à nouveau, des vins vrais et sincères, Château Lagarette vous invite pour deux "apéros biodynamiques",  le Dimanche 8 décembre à 11h et 19 h
Et bien entendu si vous souhaitez faire quelques emplettes, nous serons présents pour répondre et satisfaire vos demandes
A très bientôt avec grand plaisir !
Olympe et Yvon
Merci de confirmer votre présence : chateaulagarette@orange.fr



Mardi 10 décembre Paris à partir de 18h
BISTROT DU MOULIN
Place des Petits Pères – 75002 Paris ( Métro Bourse)

Biodynamie, Bistroterie, et Boulangerie

Notre ami Basile vient d'ouvrir "Le Bistrot du Moulin" à Paris 2 Place des Petits Pères à l'angle de la rue Vide Gousset. Le boulanger ajoute à ses compétences, celle de "bistrotier".
Bravo l'ami  ! C'est superbe ! le lieu te ressemble et pour que l'on oublie pas ton passé, qui est toujours ton présent, tu as ouvert juste à côté du Bistrot du Moulin, une nouvelle "Boulangerie ... de la Vierge". Afin de fêter cette belle initiative, Olympe, Yvon et Alexandra proposent à tous les amis (ies), proches et amateurs du Château Lagarette, de nous retrouver rue du Vide- Gousset ( attention à vos poches et portefeuilles ) le mardi 10 décembre à partir de 18 h.
Un moment sympa, pour se revoir, goûter, partager, échanger.... dans un lieu convivial.
Et pour accompagner la dégustation du vin de Lagarette qui vous sera offerte, vous pourrez consommer les bons plateaux du Bistrot : fromages, charcuterie de qualité, et bons pains .... Excellents avec nos Cuvées !
Vous pourrez aussi acheter quelques bouteilles sur place...
A bientôt. Amitiés.
Olympe, Yvon, Alexandra

Merci de confirmer votre présence : chateaulagarette@orange.fr



lundi 2 décembre 2013

Tous ensemble soutenons Emmanuel Giboulot !




Emmanuel Giboulot dans sa vigne 
en Côte d'Or, Bourgogne 
Domaine Emmanuel Giboulot.


L'harmonie : ITW d'Emmanuel Giboulot dans son cellier ( pour le film "L'ESPRIT DU VIN, le réveil des terroirs" février 2009)





La raison administrative ne donne pas dans la finesse. Elle vient de condamner Emmanuel GIBOULOT, vigneron en biodynamie en Bourgogne, établi à Beaune, pour :
« - avoir entre le 5 et le 10 juillet 2013 et depuis temps non prescrit
 - refuser d’effectuer les mesures de protection des végétaux contre les organismes nuisibles en l’espèce en refusant de traiter contre la flavescence dorée et notamment son vecteur la cicadelle de la flavescence dorée. » 
Le 24 décembre 2013, Emmanuel Giboulot est nouvellement convoqué  par le  substitut du procureur de la république.  Il encourt jusqu’à six mois d’emprisonnement  et 30 000 euros d ‘amende.
C’est navrant et désolant !

Nous connaissons Emmanuel GIBOULOT depuis une dizaine d’années. Nous nous sommes rencontrés dans le cadre des activités du Groupe « Renaissance des Appellations ». Voyages et manifestations autour des vins en Biodynamie, dans les grandes villes du monde. Nous apprécions la qualité de sa présence, sa gentillesse et son dévouement. Lorsque nous avons commencé au printemps 2009, le tournage de « L’ESPRIT DU VIN, Le réveil des terroirs » notre film, le premier vigneron interviewé, c’était lui.  Lui, le tout premier. On peut dire qu’il a essuyé les plâtres. C'était un jour de grosses pluies, il était débout, au milieu de ses vignes, marchant et devisant avec ses pieds ( lesquels ?). Et comme toujours, dans ces moments-là, il y a de la rencontre, de la rencontre de qualité, de grands moments, des moments d'émotions.
Emmanuel GIBOULOT est l’exemple même de ces grands vignerons, hommes de métier, que la pratique quotidienne de la biodynamie contribue à façonner. La finesse de son jugement, son souci et sa recherche permanente de l’harmonie font de lui un vigneron  hors du commun (extra-ordinaire).

Mais la raison administrative n’aime pas les personnes qui sortent de l’ordinaire. Soyez plat, sans goût, sans recherche, et surtout sans aventure, et la raison administrative vous chériera.

« Ce que je cherche à faire avec les petits moyens qui sont les miens et avec les difficultés que l’on rencontre au quotidien, c'est maintenir en harmonie, la relation à la vigne, la relation à l'équipe qui travaille avec moi, la relation avec les gens qui sont nos clients, que ce soit des professionnels, ou que ce soit des clients  particuliers. C'est cela que je cherche. La finalité, ce n’est pas la biodynamie, c'est le chemin,  que suit et construit l'individu, en tant que vigneron. Ce qui est important ce ne sont pas les pratiques aussi fines soient elles. Certes elles sont importantes. Et au départ, on a besoin de les comprendre, mais après il faut s'en affranchir. Cela veut dire les dépasser. C'est avec ce que l'on est que l’on va construire notre vin, pas avec les techniques. » Emmanuel Giboulot

Cette recherche de l’harmonie, la raison administrative l’ignore, comme elle ignore l’homme de métier. Elle n’a que faire de la qualité du produit pas plus qu’elle ne s’intéresse à l’humain et à la nature. Elle vit sa vie de raison administrative au service des dominants. Elle est aveugle dans ses pratiques et blessante dans ses décisions.

Emmanuel, nous sommes avec toi, à tes côtés !
Olympe et Yvon Minvielle
chateaulagarette@orange.fr
www.savoirsdesterroirs.com 

Contact Emmanuel Giboulot 
emmanuel.giboulot@wanadoo.fr

Contact Groupe " Renaissance des appellations"
contact@renaissance-des-appellations.com

Contact CAPEN  
Confédération des Associations pour la Protection de l'Environnement et de la Nature
reseaucapen7@orange.fr 



dimanche 29 septembre 2013

Un McDO à la gare de Bordeaux

 
 Bordeaux  Ouverture d'un McDO à la gare 24 septembre 2013

Message d’un collectif de Slow-Food Bordeaux
 
Juste quelques mots pour que notre position soit, si possible bien comprise. Nous partons de ce qui fait valeur pour nous.
1-Valoriser les productions locales et les manières de les cuisiner.
2-Eduquer ou ré-éduquer aux goûts spécifiques d’une région les populations locales (jeunes et  moins jeunes) et ceux qui leur rendent visite.
3-Rétablir les liens culturels et pratiques entre identités régionales et gastronomies régionales .Les manières de se nourrir et de vivre ensemble sont étroitement liées.
4-Montrer que l’uniformisation des goûts et des cuisines ne sert que ceux qui sont dans une logique de mondialisation de leurs enseignes et de leurs clientèles
Et que cette uniformisation est socialement et culturellement dangereuse. Les goûts ne sont pas les mêmes à San-Francisco, Paris, Berlin, Moscou et Pékin
5-Rappeler que la santé à un coût.
Et  que l’une des meilleures manières d’être en bonne santé est de manger local.
Alors nous ne comprenons pas les choix faits par ceux qui ont en charge l’aménagement de la gare de Bordeaux.
Faut-il leur rappeler que la ville de Bordeaux est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial del’UNESCO  et qu’il en est de même du repas gastronomique  à la française. Que Bordeaux est aussi une (la) capitale des grands vins. Que les critiques existent et que certains ne manqueront pas de les renforcer si nous nous laissons aller, nous bordelais à promouvoir une culture de l’uniforme et du « sans-difference ».
Faut-il aussi rappeler que quand on accueille des visiteurs (une gare est par définition un espace d’accueil), il parait souhaitable d’offrir et de proposer à celui qui se présente, le spécifique, l’original de nos productions locales.
Quant à McDO ? Il suit sa route…
Les critiques sont toujours là. L’entreprise aussi. Peut être un jour comprendra-t-elle que le respect des cultures culinaires locales a son importance ?
Contact : Yvon Minvielle  0603463060
yvonminvielle.thesee@orange.fr
Viticulteur Château Lagarette 
et réalisateur avec Olympe du film « L’esprit du vin le réveil des terroirs »

mardi 10 septembre 2013

Etonnantes Cuvées à Lagarette !


« Carmeneyre » et « Olympe »  
sont deux nouvelles Cuvées à Lagarette.

Faire du vin (quelle expression !) ne veut pas dire répéter chaque année les mêmes gestes dans la vigne et dans le cuvier, c’est aussi inventer, chercher de nouvelles saveurs, de nouveaux assemblages, de nouveaux arômes. A Lagarette comme ailleurs nous avons le souci de faire du neuf... pour votre plaisir !

Olympe a créé deux étonnantes Cuvées " Signature" ( quantités limitées)

La première intitulée "LA CARMENEYRE", a donné naissance à un vin qui « utilise » ce très vieux cépage de la région, aujourd’hui quasiment disparu en France, et dont nous avons encore quelques très vieux pieds. Une expérimentation parmi d’autres où l’on peut re-découvrir les arômes inattendus de la CARMENEYRE.

La seconde, initiative singulière mais ô combien créatrice, la Cuvée "OLYMPE", qualifiée d’ « Offrande à Dionysos », dieu de la mythologie grecque, du vin, de la fête et de la vigne. Un assemblage de cépages, une combinaison de saveurs exceptionnelles, le « must » de Lagarette. Là, le travail de la vigneronne  s’est porté  sur l’assemblage des saveurs que nous apportent les différents cépages qui se déploient sur le site.

N’oublions pas qu’à sa manière, la Cuvée CYRUS est aussi le produit d’une Cuvée " Signature", un choix, un risque pris, il y a quelques années, rare dans le bordelais,  et qui a le succès que l’on sait.