mercredi 7 septembre 2011

Dégustations... à scénariser ?







Scénarisation de la dégustation

ou 3ième mi-temps ?



Expliquons-nous !

Depuis que nous avons commencé les projections de notre film « L’esprit du vin – le réveil des terroirs », nous organisons presque toujours à la suite des projections et des débats une dégustation de vins en biodynamie. Lors de ces dégustations, nous présentons notre vin mais aussi d’autres vins du Groupe Renaissance des A.O.C. en particulier ceux des vignerons présents dans le film.


Ce qui se passe lors de ces dégustations ne cesse de nous étonner. Pourquoi ? A chaque fois nous observons une intensité de l’expression, des questions posées, des remarques, des commentaires. Intensité que nous n’avons pas l’habitude de ressentir lors des dégustations traditionnelles. Et de nous demander pourquoi en est-il ainsi ? Peut-être, tout simplement parce que, après avoir reçu les messages du film, participé à un débat avec les auteurs présents mais aussi avec les autres spectateurs, il se construit dans l’esprit des participants, une image de ce que sont nos vins. C’est à partir de ces images construites à l’occasion de la projection et du débat, que l’acte de déguster va s’ouvrir.


La dégustation prend alors un tout autre sens. Elle est une sorte d’aboutissement des deux processus précédents, écoute du film et débat. Elle se présente comme un accomplissement. Elle est le moment où, avec notre corps, avec nos sens, nous allons comprendre et apprécier ces vins. Mais c’est aussi avec cet autre corps, notre culture et notre langue, que va s’exprimer le ressenti de ce que le corps, notre corps nous dit, lorsqu’il déguste ces vins.


Tout cela peut paraître un peu philosophique, voire métaphysique, un peu compliqué même. C’est une sorte de troisième mi-temps, expression issue de l’univers sportif pour nommer le temps de la fête qui suit les deux mi-temps du jeu. Dans notre cas, les deux mi-temps sont asynchrones. Elles ne sont pas équilibrées. Il y a le temps de la projection, le temps du débat. La troisième mi-temps, c’est le temps de la rencontre, le moment où se conjuguent le vu, le débattu et le perçu.


Elle est d’autant plus passionnante cette troisième mi-temps, qu’elle favorise l’émergence, d’une quatrième mi-temps, sorte que personnalisation des questions qui deviennent très pratiques et très concrètes. « Dans mon jardin, me dit l’un d’entre eux j’ai un pied de vigne, il se comporte de telle et telle manière, qu’en pensez-vous ? ». Ou encore, que pensez-vous du vin de tel vigneron, de telle région ? Est -il vraiment en biodynamie ? Et les preparats ?


Scénarisation de la dégustation ? Non.

Nous ne sommes pas chez les conventionnels ! Nous sommes dans un aboutissement du travail d’écoute et de réflexion qui permet aux participants pendant nos dégustations de retrouver après le film, dans le verre, ce que leurs yeux ont vu, ce que leurs oreilles ont entendu. A la bouche de goûter maintenant et de s’exprimer !



Septembre : C'est le temps des vendanges et du "vivre ensemble"

A Paris dégustons ensemble, avant et après le film !


PARIS 13 : Apéros Vintage 13 septembre à partir de 18h

Bâteau " Petit Bain" 7 port de la gare ( au pied de la BNF François Mitterrand)

Dégustation de vins de Bordeaux "naturels" et conventionnels. Une occasion de comparer !


PARIS 5 : 22 septembre - 20h - Cinéma La Clef, 34 Rue Daubenton

Projection du film" L'ESPRIT DU VIN, Le réveil des terroirs" ,
débat et
dégustations de vins de biodynamie
Séance en partenariat avec l'association http://www.tastings.fr

Site du film : bandes annonces, entretien avec les réalisateurs, dates de projections, presse, etc...
http://www.lespritduvin.org/