jeudi 30 mars 2017

LA VIGNE QUI PLEURE...

https://media.licdn.com/media-proxy/ext?w=800&h=800&hash=VsTIj4sBhMpOmqoc7b1PWxDPI%2Bg%3D&ora=1%2CaFBCTXdkRmpGL2lvQUFBPQ%2CxAVta9Er0Vinkhwfjw8177yE41y87UNCVordEGXyD3u0qYrdf37pL8fWKrOkuVVFei0clFY2K_KhQ2a1D5ruf4-5LNxz2cTmco27dA4BYBI3iSdF_NQ8 
Histoires de la vigne qui pleure ... 
où il est question des humains qui rencontrent le vivant végétal. 
Printemps 2017

Nous sommes un peuple d'ingénieurs. Grands ou petits peu importe.

À l'école et ailleurs, on nous a appris à nous étonner devant la machine : machine théorique ou  machine pratique .
Quelle merveille que la Tour Eiffel !
Quelle merveille que le Musée des Arts et Métiers à Paris !
Quel magnifique personne, ce jeune mathématicien français chevelu mondialement connu
Émouvante Marie Curie ! etc…
On ne nous a pas appris, sauf exception, à nous étonner devant le vivant, devant la graine qui devient plante, puis s'épanouit en fleurs et en fruits. Pratiques de grand-mères, ou de quelques êtres sensibles, que d'initier les enfants à cet émerveillement.

Tout ce qui fait valeur dans nos espaces de vie se trouve côté machine, côté numérique, et non pas côté vivant.
Et pourtant, dans ces décennies troubles que nous vivons,  tout change, y compris ce qui fait valeur

Il y a de cela,  une ou deux années,  dans notre village de Camblanes et Meynac,  une institutrice a pensé qu'il était souhaitable de montrer aux enfants,  ce qu'est une vigne, comment elle vit, comment elle est présente dans notre quotidien et  ce que nous pouvons ressentir en la fréquentant.
Les enfants sont venus au domaine de Lagarette.  Moment de découverte. Nous sommes en mars. La taille se termine. La vigne pleure.
Olympe organise visites et découvertes.
Comment ? De quoi s'agit-il ? Une vigne qui pleure ! Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Explication présentation les enfants voient la vigne qui pleurent, la sève qui coule la vie qui monte dans le pied de vigne.
Ils touchent. Ils sentent . Ils  goûtent.
Ils s'émerveillent.
Retour en classe, puis retour à la maison. Les enfants en parlent aux parents de cette vigne qui pleure. Leur émerveillement est communicatif. Ils reviennent avec leurs parents  au domaine pour voir et revoir la vigne qui pleure. Seulement pendant quelques jours.

Il suffit de peu de choses pour faire se rencontrer  le vivant végétal  et le vivant humain.
Le printemps est de retour...
Les opportunités sont nombreuses pour organiser ces rencontres.
Yvon Minvielle